Un téléphone reconditionné par SMAAART c'est 52kg de CO2, 56m3 et 164kg de matières premières économisés.

L’impact de la production de smartphones

Dans notre ère numérique, les smartphones sont devenus des compagnons indispensables de notre quotidien. Leur production massive a des répercussions majeures sur l’environnement et les conditions de vie des travailleurs impliqués. Le reconditionnement de téléphones sauve votre portefeuille, la planète et des vies humaines.

Produire un seul smartphone neuf requiert 164 kg de matières premières

La fabrication d’un téléphone neuf nécessite plus de 70 matériaux, engendrant un impact environnemental considérable. Difficiles à exploiter, ces matériaux posent de graves problématiques liées aux droits humains et contribuent à l’épuisement des ressources. La fabrication d’un téléphone requiert en moyenne 164 kg de matériaux, dont des métaux précieux, des plastiques et des composants électroniques. Cette demande élevée de ressources naturelles met une pression significative sur notre environnement déjà fragilisé.

Opter pour un téléphone reconditionné par SMAAART, c’est faire un choix écoresponsable. Vous contribuez ainsi à réduire la demande en matières premières. En effet, nous auditons les téléphones sur 60 points de contrôle ce qui nous permet de vérifier toutes les fonctionnalités des smartphones. Nos experts en réparation sont capables de remettre en état un grand nombre d’appareils, ce qui nous permet d’avoir un taux de réemploi très élevé. En plus de cela, nous réutilisons les pièces détachées d’autres appareils usagés qui ne peuvent pas être reconditionnés. Avec cette approche, nous économisons les 164 kg de matières premières nécessaires à la production d’un téléphone neuf.

La quête incessante de matières premières pour la production de smartphones neufs a un coût humain souvent ignoré. La plupart des métaux utilisés proviennent de mines exploitées dans des conditions très difficiles. Les travailleurs sont exposés à des risques graves pour extraire ces ressources. Les accidents, les maladies professionnelles et les conditions de vie précaires sont monnaie courante.

L’exploitation des gisements est source de conflits politiques

De plus, les gisements de matières premières indispensables à la fabrication des smartphones se situent souvent dans des zones géopolitiquement sensibles. Cette situation entraîne des conflits armés, des déplacements massifs de populations et des violations des droits de l’homme.

L’Union Européenne encadre l’extraction des minerais

Le règlement européen du 1er janvier 2021 encadre l’extraction des minerais pour les smartphones, luttant contre le financement de groupes armés et violations des droits humains. Il exige la transparence des importateurs et vise à briser le lien entre conflits et exploitation minière abusive. Des initiatives législatives en Allemagne soulignent la nécessité d’une contrainte législative pour garantir le respect des droits humains.

En conclusion le choix d’un téléphone reconditionné n’est pas seulement un geste économique, mais aussi un acte en faveur de la réduction de l’impact de leur fabrication.

About the author